Aller au contenu
Nos derniers articles pour Accueil » Théophile-Alexandre Steinlen au musée de Montmartre

Théophile-Alexandre Steinlen au musée de Montmartre

Expo Steinlen

Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923), l’exposition du centenaire se terminera le 11 février 2024 et la rédaction vous recommande vivement de vous rendre au musée de Montmartre…

L’artiste emblématique de Montmartre

Théophile-Alexandre Steinlen au musée de Montmartre
© Corinne Sadaune, musée de Montmartre

Ce peintre et dessinateur d’origine suisse représente l’artiste emblématique de Montmartre à la fin du XIXsiècle. Il y habita jusqu’à sa mort en 1923. Steinlen est l’un des dessinateurs les plus prolifiques de la revue Le Chat Noir. Il s’est beaucoup inspiré de la gent féline. On le connait surtout par son affiche iconique La Tournée du Chat Noir. Une autre toile monumentale et sublime vaut son pesant d’or : Apothéose des chats (1905) où on contemple une myriade de félins qui semble fomenter la révolution depuis les toits de Montmartre ! L’artiste évoque l’atmosphère bohème et anarchiste de la Butte. Il véhicule l’esprit montmartrois caractérisé par l’humour et l’anticonformisme. Steinlen est aussi le porte-voix du peuple avec une vision profondément humaniste. Il a illustré de nombreux romans de Courteline à Anatole France.

Parcours chrono-thématique de l’exposition

Théophile-Alexandre Steinlen au musée de Montmartre
Théophile-Alexandre Steinlen, Apothéose des chats, 1905, détail, huile sur toile © Studio Monique Bernaz, Genève DR

Cette exposition marque le centenaire de la disparition de cet artiste inclassable. Steinlen avait plusieurs cordes à son arc : dessinateur, graveur, peintre et sculpteur ! Sa seule école : la liberté. On retrouve sa production prolifique dans beaucoup de médium : tableau, presse illustrée, art du livre, affiche. Témoin engagé de son époque, il se fait critique de son temps. Porté par des idées de justice et de liberté sociales, l’artiste utilise son crayon pour dénoncer les pouvoirs politiques, religieux et bourgeois oppressants. C’est ainsi qu’il se fait le porte-parole du peuple, et des déclassés : animaux, enfants, femmes, hommes – mettant en lumière les souffrances des travailleurs.

Sculpture chat Steinlen
© Corinne Sadaune, musée de Montmartre

L’exposition retrace sa carrière à travers une sélection d’une centaine d’œuvres : peintures à l’huile, œuvre graphique largement représentée et sculptures. Le parcours s’organise en trois principaux mouvements : Montmartre et le Chat Noir ; le peuple comme sujet et but de l’art ; le rapport aux genres classiques de l’histoire de l’art.

Steinlen
Théophile-Alexandre Steinlen, La rentrée du soir. Association des amis du Petit Palais de Genève, © Studio Monique Bernaz.

Nos coups de cœur

L’Apothéose des chats, La rentrée du soir, Le 14 juillet, 1895.

Théophile-Alexandre Steinlen. Musée de Montmartre Jardins Renoir 12, rue Cortot – 75018 Paris. Site

Corinne Sadaune, 13 janvier 2024.

Nous sommes désolés mais nous utilisons des cookies. Vous nous excusez ?