HEDONISME

« Modernités portugaises » à la Maison Caillebotte (Yerres- Essonne)

Modernités portugaises

Aujourd’hui, la rédaction vous emmène du côté de Paris, à Yerres, à la maison familiale du peintre qui y réalisa quelque 80 toiles. Cette nouvelle exposition dévoile l’histoire méconnue du modernisme au Portugal avec une centaine d’œuvres d’artiste célèbres ou peu connus.

Modernités portugaises
José de ALMADA NEGREIROS, Retrato de Fernando Pessoa © Carlos Fernando Esteves Azevedo CAM-Fundação Calouste Gulbenkian, Lisbonne

Il faut savoir qu’au XIXe siècle, Paris était la destination phare de la gent artistique portugaise en quête de modernité. Cette vaste période débute des années 1910 aux années 1970 en réunissant des artistes vivants à Paris avec des styles très variés.

Modernités portugaises
Maria Helena VIEIRA DA SILVA, La Grande chambre bleue © © Musée des Beaux-Arts de Dijon / François Jay © ADAG, Paris 2022

L’occasion de découvrir de très belles œuvres : Amadeo de SOUZA-CARDOSO, Lévriers … Maria Helena VIEIRA DA SILVA, La Grande chambre bleue… José de ALMADA NEGREIROS, Retrato de Fernando Pessoa … et beaucoup d’autres !

Modernités portugaises
Amadeo de SOUZA-CARDOSO, Lévriers © AM-Fundação Calouste Gulbenkian, Lisbonne

Profitez-en aussi pour flâner dans le magnifique parc et potager… sans oublier de visiter la Maison avec sa colonnade de style palladien, qui lui donne un caractère italien.

L’autre exposition à L’Orangerie : Hans Reichel, Lumières intérieures (1892-1958)

L’œuvre poétique de ce peintre allemand méconnu mérite largement d’être découverte. Venez contempler une soixantaine d’aquarelles de petits formats provenant de collections particulières, retraçant le parcours de cet artiste. J’affectionne particulièrement sa Parade de poissons (aquarelle sur papier).

parade de poissons
Détail Parade de poissons, Reichel © Corinne Sadaune

Corinne Sadaune, 7 juillet 2022

Modernités portugaises, Maison Caillebotte

Jusqu’au 30 octobre 2022. Site internet 

Hans Reichel, Lumières intérieures (1892-1958)  Jusqu’au 18 septembre 2022.

Comment venir à Yerres

En RER D : 20 minutes de Gare de Lyon.

Des stations Gare du Nord, Châtelet ou Gare de Lyon, prendre le RER D direction Melun, arrêt Yerres, puis 7 minutes à pied en descendant l’escalier face à l’esplanade de la gare, en traversant le parking arboré et en rejoignant à droite la rue de Concy.

Maison Caillebotte
Le magnifique parc de la Maison Caillebotte © C.Sadaune
Maison Caillebotte
Le sublime intérieur de la Maison Caillebotte © Corinne Sadaune

Vous pourriez aussi aimer...

Nous sommes désolés mais nous utilisons des cookies. Vous nous excusez ? On en profite pour vous annoncer qu\'un nouveau numéro du magazine Hautes Exigences sortira prochainement.