APPARAT CULTURE DECOUVRIR HEDONISME HERITAGE

Luxury Touch quitte Meta et ses réseaux sociaux

Luxury Touch Pole Media quitte Meta, Facebook et Instagram

Luxury Touch Pole Media quitte Meta et l’ensemble de ses réseaux sociaux. Si vous nous suivez depuis notre création en 2013, vous avez sans doute remarqué que notre page Facebook est désormais introuvable. Idem pour notre Instagram. Ceci n’est pas lié à un piratage si cela peut vous rassurer. Cependant, il me semblait nécessaire de clarifier les choses avec vous de manière transparente.

Pourquoi quitter Facebook, Instagram & Cie ?

Tout commence par une réalité : la publicité est devenue reine sur ces types de réseaux sociaux (Facebook, Instagram etc.). Une grande partie de nos lectrices et lecteurs les ont quitté bien avant nous.

Au sein de notre rédaction et des différents magazines que nous produisons (Hautes Exigences, Wines & Spirits WANDS et Luxury Touch), la question de notre présence sur ceux-ci s’est peu à peu posée.

Au début des années 2010, les réseaux sociaux étaient encore neufs, fringants, et généraient l’esprit d’une communauté. Puis, avec l’arrivée de la publicité et de la vente, ils sont devenus des supports intermédiaires de vente, et nous transforment en produit. Or, nous faisons de la Presse et du Journalisme depuis toujours.

Notre présence sur Facebook devenait antinomique par rapport à notre éthique et notre philosophie. Surtout qu’avec Luxury Touch, autant vous dire que nous offrions à Meta de manière bénévole* un ciblage très spécifique : Presse Art-de-vivre / Luxe. Une aubaine pour les campagnes de marques ou d’influence qui cherchaient à vous cibler, à vous identifier etc.

Quels en étaient les retours pour nous ? Absolument rien… Un néant où le vide semblait roi. Et pour nos lecteurs : des publicités de plus en plus ciblées. Bref, nous étions loin de l’esprit « gagnant-gagnant » avec en prime des lecteurs perdants.

Bien entendu, nous aurions pu chercher à nous adapter à ce type fonctionnement. Adapter notre mode de communication et créer des contenus spécifiques à chaque réseau. Mais être créateur de contenus, c’est un métier et une spécificité. Proposer du contenu video, du son et des formats courts, auraient pu être des solutions à mettre en place. D’autres le font très bien et ce avec brio. Mais notre cœur de métier était, est et sera toujours la Presse écrite et le Journalisme !

Nous croyons dans le texte, à l’écrit et surtout aux dossiers de fond. A l’heure où la demande se porte sur le futile, l’information rapide qui s’oublie aussitôt, étions-nous encore légitimes sur Facebook, Instagram & cie ? La réponse tient en 3 lettres formant le mot « NON ».

Les réseaux sociaux « Grand Public » contemporains sont plus adaptés pour les marques, l’Influence, et l’Information issue de la Presse Nationale, Régionale et / ou locale.

Comme nous ne rentrons pas dans ces 3 grandes cases, le verdict fut sans appel.

« Je suis venu te dire que je m’en vais (…) Je t’aimais oui mais .. »

Serge Gainsbourg

Pour autant, si notre Savoir-Faire et nos médias sortent du cadre et du contexte actuel imposés par un secteur, je tiens à préciser que quitter Meta n’est que notre choix à nous. Les réseaux sociaux de ce groupe peuvent être utiles, aussi bien dans la sphère privée qu’à d’autres échelles, car ils permettent une expression de soi, un espace idéal pour prendre la parole, et faire circuler des informations parfois nécessaires.

Notre décision de les quitter, nous l’assumons et pour cause : leur système de fonctionnement nous a lassé et nous n’y voyons plus d’intérêt. Poursuivre notre aventure sur ceux-ci correspondrait à biaiser notre éthique, biaiser nos lecteurs et abaisser notre niveau de qualité. Or, si nous faisons ce métier qu’est celui d’informer avec un regard et une expertise, c’est bien pour vous. Vous, nos lecteurs et lectrices, qui nous suivent depuis tant d’années, ou qui nous découvrent par le hasard d’un article ou via un moteur de recherche.

Alors peut-être que oui, vous ne découvrirez plus nos articles via Facebook mais qu’importe car vous connaissez notre adresse. Vous savez également qu’il n’y a pas de publicité ou de publi-rédactionnel chez nous. Les seules publicités que vous pouvez et pourrez observer chez nous, sont dans nos magazines de type « Presse Ecrite ». Et ce avec des espaces destinés à cet effet. Par conséquent, cela ne concerne que le magazine Hautes Exigences et De Roues et de Cannes qui sera lancé dans un futur proche.

La défense du journalisme dans toutes les facettes de l’Art-de-Vivre est une philosophie et une éthique que nous ne pouvons pas abandonner. Trahir nos lecteurs par du brand-content au sein des magazines du Pôle Média Luxury Touch est impensable. Ce serait salir notre image et nos fondamentaux. Comme nous respectons et considérons nos lecteurs et nos lectrices, être transparent avec vous est une nécessité. D’où ce post et cette prise de parole.

Et c’est ainsi que Luxury Touch quitte Meta… Adieux Facebook, au-revoir Instagram et bon vent à vous deux!

Finalement, proposer de la Presse Art-de-Vivre de qualité devrait être un service public, avec des acteurs concurrentiels permettant le pluralisme dans tous les secteurs. Tant que notre univers du Lifestyle ne retrouvera pas un pluralisme décent, nous continuerons.

Aurélien DuffoDirecteur du pôle Média Luxury Touch

Vous pourriez aussi aimer...

Nous sommes désolés mais nous utilisons des cookies. Vous nous excusez ? On en profite pour vous annoncer qu\'un nouveau numéro du magazine Hautes Exigences sortira prochainement.