HEDONISME

« La Mort de Danton » à la Comédie-Française

Aujourd’hui, la rédaction  vous emmène à la Comédie-Française découvrir le drame historique La Mort de Danton de Georg Büchner …

Théâtre, drame
La Mort de Danton, Salle Richelieu © Christophe Raynaud de Lage, coll. Comédie-Française

L’histoire

« La Révolution. Trois groupes s’opposent sur la finalité d’un soulèvement populaire. Alors que les partisans de Danton souhaitent que les mesures prises par Robespierre cessent pour abréger les souffrances du peuple… les disciples de Robespierre ne pensent qu’à la vertu de l’acte révolutionnaire. Avide de plaisirs et de repos, Danton est de plus en plus convaincu de l’inanité de son entreprise révolutionnaire alors que Robespierre a soif de vengeance. À l’issue d’une rencontre infructueuse entre les deux hommes, Robespierre est persuadé de la nécessité de faire exécuter son ancien ami Danton. Emprisonné et conduit devant les parlementaires, Danton est plébiscité par l’assemblée… avant que les discours de Robespierre et Saint-Just ne retournent la situation à leur avantage. Les mœurs de Danton lui coûteront la vie ainsi qu’à son fidèle partisan Camille Desmoulins. »

Notre avis :

La Révolution fait son entrée au répertoire de la Comédie-Française avec ce drame de l’auteur allemand Georg Büchner (1813-1837) écrit en 1835.

Georges Jacques Danton est un orateur charismatique, avec un excellent sens de la formule. Ce colosse au physique disgracieux est aussi un jouisseur, qui aime la bonne chair…Frère d’armes avec Robespierre avant de devenir ennemis, c’est à l’instauration de la Terreur que leurs chemins divergent. Pourtant leur destin est lié… et tous deux finiront guillotinés. Accusé de déviance, Danton est guillotiné le 5 avril 1794. A son tour, Robespierre sera exécuté quelques mois plus tard, le 28 juillet 1794.

Ce récit dramatique racontant les cinq jours précédant la montée de Danton à l’échafaud est mis en valeur par la mise en scène crépusculaire de Simon Delétang. La distribution est parfaite : Loïc Corbery (Danton), et Clément Hervieu-Léger qui campe un Robespierre implacable. On apprécie l’élégant décor baigné par la lumière des chandeliers. Le gigantesque drapeau tricolore (à la place des lourds rideaux de la Maison de Molière) nous plonge, dès le départ, dans l’ambiance révolutionnaire… avec cette phrase de Saint-Just : « Tous les arts ont produit des merveilles, l’art de gouverner n’a produit que des monstres. ». On passe une soirée mémorable qui nous fait réfléchir aux affres de la Révolution. Un grand bravo à la troupe du Français. Alors, réservez vite vos places !

Salle Richelieu © Christophe Raynaud de Lage, coll. Comédie-Française
La Mort de Danton, Salle Richelieu © Christophe Raynaud de Lage, coll. Comédie-Française

 Citations :

« J’avais rêvé une République que tout le monde eût adorée. Je n’ai pu croire que les hommes étaient si féroces et si injustes. » Lettre de Camille Desmoulins à sa femme avant son exécution.

« N’oublie pas surtout, n’oublie pas de montrer ma tête au peuple : elle en vaut la peine » déclaration de Danton au bourreau.

La Mort de Danton. Salle Richelieu. Place Colette, Paris 1er Tél : 01 44 58 15 15.

Du 13 janvier au 4 juin 2023.

Traduction Jean-Louis Besson et Jean Jourdheuil. Mise en scène et scénographie Simon Delétang

Avec la troupe de la Comédie-Française : Guillaume Gallienne, Christian Gonon, Julie Sicard, Loïc Corbery, Nicolas Lormeau, Clément Hervieu-Léger, Anna Cervinka, Julien Frison, Gaël Kamilindi, Jean Chevalier, Marina Hands, Nicolas Chupin

et les comédiens de l’académie de la Comédie- Française : Sanda Bourenane, Vincent Breton, Olivier Debbasch, Yasmine Haller, Ipek Kinay, Alexandre Manbon.

En matinée à 14h, en soirée à 20h30. Calendrier détaillé sur le site internet 

Corinne Sadaune, 21 janvier 2023.

Comédie-Française

Vous pourriez aussi aimer...

Nous sommes désolés mais nous utilisons des cookies. Vous nous excusez ? PS: Hautes Exigences #5 2022-23 est sorti sur lmdl.luxury-touch.com